Théo Mercier


Image

Avec juste  cinq années de carrière derrière lui, Théo Mercier est qualifié de ‘’ véritable météorite de l’art contemporain’’ selon le célèbre ‘’Arts magasine’’. Un gros bonhomme triste composé de spaghettis, de squelettes dansants, de démons en pause cigarette et des empilements de champignons. Voilà ce que l’on peut trouver dans les salles du Lieu Unique à Nantes. Ces Images et Objets qu’il détourne, c’est le grand travail de l’artiste, qui organise des quêtes aux quatre coins du monde, comme par exemple  Los Angeles, pour trouver peut- être des souvenirs kitsch. Sur place, le phénomène du lieu était plutôt la passion des chiens : Il est donc finalement rentré avec une impressionnante d’os, de toutes couleurs et de toutes tailles. Selon lui, 1984 est ‘’Une très belle année’, celle de sa naissance à Paris. ‘Sur mon bras gauche, précise-t-il, on peut voir au-dessus d’un crâne coiffé d’une peau de banane la date 1984 tatouée.

 

 

 

Biographie :

 

 

 

1984 : naissance à Paris

 

2005 : Diplômé de l’ Ensci- les Ateliers à Paris

 

2008 : stage dans l’atelier de Matthew Barney

 

2009 : Exposition ‘’Nature morte et enterrée’’ à Paris

 

2010 : Exposition collective sur la jeune scène française au palais de Tokyo et musée d’ Art Moderne de Paris

 

2011 : ‘’Le musée des arts seconds’’ à la galerie Gabrielle Maubrie à Paris

 

2012 : ‘’Desperanza’’ au tri postal dans le cadre de Lille 3000

 

 

 

Pour Théo Mercier, ‘’Le travail change, allant vers un art moins fabriqué’’ en 2013.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :